Un arbre permet de produire près de 8 500 feuilles de papier. Ce nombre semble rassurant mais vu la quantité de papier que nous utilisons tous les jours, le nombre d’arbres abattus est tout aussi conséquent. Nous savons tous que les arbres sont importants pour l’équilibre de notre écosystème ; pourtant, nos besoins en papier risquent d’endommager sérieusement notre environnement. Pour que notre impact ne soit pas trop important, il est fortement recommandé de faire le tri dans les poubelles. De cette manière, il est plus facile de récupérer le papier ou le plastique et de le recycler.

Le papier kraft

Le papier kraft est le parfait exemple du papier recyclé. Solide et résistant, son usage est multiple et celui qui est le plus connu est l’emballage. Il y a d’autres utilisations de ce papier comme les faire-parts en papier kraft par exemple. Personnalisables et écoresponsables, ces faire-parts sont idéaux pour faire preuve d’originalité. Pour annoncer un mariage ou une naissance, ce type de faire-part peut être modifié avant l’impression finale selon la volonté des clients.

L’entreprise et le recyclage du papier

Il est important de renforcer la sensibilisation sur le recyclage du papier au niveau des entreprises. En effet, les bureaux restent les entités qui utilisent le plus ce produit. Actuellement, la principale publicité concerne l’incitation à n’imprimer les documents, notamment les e-mails, qu’en cas de besoin incontournable. Malheureusement, la consommation de papier par employé s’élève encore aujourd’hui à 150 kg par an en moyenne. En termes de rames, cela représente un nombre considérable.

Les usages du papier recyclé

Les produits qui sont recyclés à partir du papier-carton sont très nombreux. On connait aujourd’hui des moyens de traitement qui permettent aux fibres de papier recyclées d’être ré- employées. Il s’agit d’une réutilisation qui peut se faire dans n’importe quel secteur de l’industrie de la papeterie et sous diverses formes : emballage au conditionnement, les journaux, etc. Les entreprises peuvent aussi se faire connaître grâce à ce papier à travers les objets publicitaires. Le papier peut donc avoir une seconde vie sous une autre forme. Le seul bémol est le fait que celui-ci ne peut être recyclé indéfiniment, contrairement au verre et au métal. Effectivement, à chaque recyclage, les fibres de cellulose se raccourcissent. Après 6 à 7 cycles entiers, les fibres de papier deviennent de plus en plus fines et courtes. Elles ne seront utilisées que pour concevoir des mouchoirs ou encore du papier hygiénique. Il y a aujourd’hui des machines qui permettent de transformer le papier à recycler en papier toilette. Le recyclage du papier permet aussi de produire du carton ondulé. Il en est de même pour le papier journal qui contient plus de 80 % de papier recyclé.

Ce qu’il faut savoir sur le recyclage du papier

Aux Etats Unis, la production des journaux hebdomadaires du dimanche exige de couper 500 000 arbres. Si tous les journaux étaient le fruit du recyclage, il est possible d’économiser jusqu’à 250 000 000 d’arbres tous les ans. Si chaque américain recyclait un dixième de ses journaux seulement, cela peut épargner 25 000 000 d’arbres chaque année. Le fait de procéder au recyclage du papier permet d’économiser 64 % d’énergie et 58 % d’eau.