En cas de vol, d’incendie, ou de casse, les locaux d’une entreprise peuvent en souffrir beaucoup et l’entreprise lui-même. Heureusement, les technologies permettent de prévenir ces risques sont existants et fonctionnels. Il existe trois étapes à suivre pour bien protéger ses locaux.

Les étapes pour protéger ses locaux

La première étape consiste à identifiez d’abord les risques existants. Il s’agit donc par la suite de créer une prévention de risque adapté à votre activité. Les risques ne sont pas pareils pour une boulangerie et un vendeur de produit chimique. Il est aussi intéressant de prendre en compte la situation géographique : proximité d’une zone inondable, lieu propice aux incendie, locaux très isolée…

La deuxième étape consiste à choisir les mesures de prévention. On propose des  alarmes delta dore chez un spécialiste qui sont reconnu pour être performant. La dernière étape consiste à bien réagir en cas de sinistre et surtout à bien s’y préparer. Des entreprises avec de nombreuses employés choisissent de réaliser au sein de leur entreprise des exercices d’évacuation d’urgence afin de mieux appréhender les situations à risque.

 Protection des locaux : quel dispositif choisir ?

Pour bien se protéger, il faut d’abord adopter les bonnes habitudes. La première étant de toujours fermer les ouvertures pour voir plus de sécurité : en fin de journée et lors des pauses déjeuner. Vous pouvez également opter pour la mise en place de portes magnétisées qui seront ouvert par badge ou par carte. Pour garder le contrôle, la gestion efficace et le suivie de la circulation des clés au sein de vos locaux doivent être adopté. Pour cela, rien de plus facile, il suffit de marque à chaque fois le nom de l’emprunteur et la date de l’emprunt dans un carnet spécial. Une autre solution est le gardiennage des locaux.

Les alarmes professionnelles permettent de surveiller les zones commerciales ouvertes comme les magasins, les grandes surfaces ou les boutiques spécialisés. Le système se complète par des caméras de surveillance pour les zones sensibles. Vous devez ainsi choisir un prestataire en fonction des moyens que vous possédez. Il s’assurera de vous alerter et de vérifier l’intrusion ou le problème à chaque anomalie détectée par les différents capteurs. Ce prestataire sera payé mensuellement.

Choisir l’alarme professionnel

Par manque de budget, certaines entreprises ne peuvent pas s’offrir les services de télésurveillance. On peut dans ce cas utiliser les alarmes professionnelles qui permettent de détecter les entrées par effraction, de dissuader les intrus grâce aux alertes (sirènes, flash, interpellation vocale par interphone). Ces alarmes permettent également de signaler divers incendies : en cas d’incendie, d’inondation, d’explosion, d’irruption de gaz, … Dès que les alarmes signaleront ses dégâts, on pourra par la suite limiter les dégâts, déclencher l’intervention des secours, …